Extrait du Mayotte Hebdo n° 735, du vendredi 5 février 2016 : Dossier sur "Alcool - Mayotte trinque ?"

Informations
Maison d'édition
Mayotte Hebdo
Année
2,016
Description

«A travers ce dossier, Mayotte Hebdo a cherché à analyser les habitudes de consommation d’alcool des Mahorais.»



Le magazine d’information s’est ainsi penché “sur l’angle sociologique de la chose, mais pas seulement.” Il s’est “également intéressé au business que représente l’alcool sur l’île.” Enfin, il a mené “une enquête pour savoir si la loi sur l’interdiction de vente de l’alcool entre 20 heures et 8 heures et le dimanche après-midi était réellement respecté par tous.”

Au sommaire du dossier :
  • “Alcool, encore un tabou ?
(…) la société mahoraise reste fondamentalement une société musulmane qui voit la consommation d’alcool d’un très mauvais oeil. Les choses ont-elles évolué depuis la modernisation de l’île initiée à la fin des années 80 ?
  • Analyse : L’alcool fait-il tituber Mayotte ?
«Depuis l’importation de l’alcool sur l’île dans les années 1980, la consommation d’alcool a fortement augmenté. Toutefois, il ne représente pas le premier fléau chez les jeunes, qui représentent 50% de la population environ».
  • Géographie – Sada la traditionnelle versus Chirongui la moderne
Comment expliquer que l’on trouve de l’alcool partout à Chirongui et beaucoup moins à Sada ? Les habitants des deux communes livrent leur vision de la situation.
  • La législation en vigueur à Mayotte – Beaucoup de commerces ne respectent pas les règles.
  • Economie – L’alcool, un produit d’importation
A Mayotte, l’écrasante majorité des boissons alcoolisées mises en vente sont importées. Avec plus de 4000 tonnes importées annuellement, le business de l’alcool ne faiblit pas, malgré un taux élevé d’octroi de mer.”

Dossier : “Alcool – Mayotte trinque ?”

(Tous droits réservés)

Documents joints